Vous êtes ici : AccueilAfriqueGRAVE INCENDIE AU DAAKA DE MADINA GOUNASS : PLUS D’UNE VINGTAINE DE MORTS ET PLUSIEURS BLESSES

GRAVE INCENDIE AU DAAKA DE MADINA GOUNASS : PLUS D’UNE VINGTAINE DE MORTS ET PLUSIEURS BLESSES

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Une bonne partie du Daaka de Madina Goudas a été consumée par un incendie d’une rare violence hier, mercredi 12 avril. Il y a eu plus d’une vingtaine de mort, et plusieurs blessés évacués au niveau des structures de santé de Tambacounda.

Selon des sources contactées par Sud Quotidien, le feu s’est déclaré vers 15h, à partir d’un marché installé pour l’occasion, au moment où les pèlerins attendaient le Khalife pour diriger la prière à la mosquée. Les sapeurs pompiers sur place, en sous effectif et sous équipés, étaient dépassés par l’incendie. Le président Macky Sall qui a présenté ses condoléances les plus attristées à la nation, est attendu sur place demain vendredi. Il annonce déjà des mesures pour la modernisation de ce lieu de retraite spirituelle. Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique se rend sur place aujourd’hui.

DES CORPS CALCINES RECUPERES 2H APRES LE SINISTRE

Une vingtaine de morts et des dizaines voire une centaine de blessés ont été enregistrés dans l’incendie du Daaka 2017 (76e édition). Madina Gounass est endeuillé. Toute la partie Sud-Est de ce lieu de retraite spirituelle, qui ne regroupe que des hommes, est ravagée par des flammes en furie, créant une panique générale. Selon des sources contactées sur place par Sud Quotidien, le feu s’est déclaré vers 15h, à partir d’un marché installé pour l’occasion, au moment où les pèlerins attendaient encore à la mosquée le Khalife de Madina Gounass pour diriger la prière. Le feu qui a baissé d’intensité à un certain moment, s’est amplifié avec l’aide du vent pour se propager et consumer une bonne partie du site à partir de la zone du nouveau forage. Selon un de ses témoins, Bocar Sall, journaliste d’une radio communautaire de Diaobé, il y a eu plus de 20 morts et de nombreux blessés tous acheminés vers les structures de santés voisines, à Tambacounda. A l’en croire les sources de l’incendie n’étaient pas encore connues. Toutefois, des spéculations allaient bon train sur place: «certains parlent de mégot de cigarette qui est à l’origine de l’incendie alors que d’autres indexent les cuisines». 

DES SAPEURS POMPIERS EN SOUS EFFECTIF ET SANS CITERNE

Les Sapeurs pompiers étaient sur les lieux, mais ils ont été dépassés parce que étant en sous effectif, sous équipés. «Positionnés à environ 800 mètres, ils n’avaient même pas de citerne», déplore un pèlerin qui dénonce «la négligence des autorités» non sans préciser que le feu a été maîtrisé par les soldats de feu, 2 heures après l’incendie. Toutefois, «plus des deux tiers du Daaka sont consumés. C’est la partie occupée pas les Mauritaniens qui est la plus affectée. Les renforts des Sapeurs pompiers sont arrivés avec plus de 2h de retard. C’est après leur intervention que les gens sont parvenus à récupérer des corps calcinés des décombres. Un mauritanien m’a dit qu’il a investi 5 millions pour venir faire du commerce au Daaka, mais il a tout perdu: «il ne me reste que les 70 mille F Cfa que j’ai en main», m’a-t-il dit». Et d’ajouter: «il n’y a plus d’eau à boire encore moins pour préparer de quoi manger». D'ailleurs le problème de l'eau a été une complainte des pèlerins depuis le début de l’édition de cette année, le forage de la localité ayant un débit très lent. Ce qui fait que les Sapeurs pompiers ont éprouvé toutes les peines du monde à venir à bout du sinistre. Ce manque d’eau accentue du coup le problème de restauration, car «une bonne partie des vivres a été emportée par les flammes». «L’électricité fait également défaut, seule une partie du Daaka est éclairée. Des voleurs profitent de cette insécurité pour s’adonner à leur sale besogne», a-t-il relevé.

Un autre pèlerin du nom de Mouhadji Sall, joint toujours au téléphone, témoigne qu’il a plusieurs fois été témoin d’incendies lors de cette retraite spirituelle. «Mais je n’ai jamais vu un incendie d’une telle ampleur car c’est la moitié du Daaka qui a été emportée par le feu. L’incendie s’est déclaré dans le marché avant de se propager sur le reste du site, avec l’aide du vent». Le Daaka de Médina Gounass est un lieu de retraite spirituelle qui réunit chaque année des érudits et autres fidèles pour des prières. Ce n'est pas la première fois qu'un incendie se produise dans ce haut lieu de prière. Mais cette fois, le sinistre est tellement dangereux que le Khalife a été exfiltré par les Gendarmes sécurité.

MACKY PRESENTE SES CONDOLEANCES  ATTRISTEES ET ANNONCE DES MESURES

«Je présente mes condoléances les plus attristées à la nation». C’est le président de la République Macky Sall qui s’incline ainsi devant la mémoire des victimes de l’incendie qui s’est déclaré au Daaka de Madina Gounass. Lors d’un point de presse conjoint avec son homologue portugais Marcelo Rebelo de Sousa en visite à Dakar depuis hier, mercredi 12 avril, le chef de l’Etat a ajouté: «j’ai donné des instructions au ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo qui se rendra sur place dès demain matin (ce jeudi matin, ndlr). Depuis mon arrivée au pouvoir en 2012, des mesures ont été prises», mais cela n’a pas empêché cet incendie. «Mais cela ne peut pas continuer. Les gens ne peuvent pas continuer de vivre comme ça dans des paillottes. Il nous faut des bâches. La cohabitation entre la paillote et le feu ne saurait perdurer. Il nous faut des constructions pour éviter ce genre d’incendie».  

Pour Macky Sall, il nous faut tendre vers une modernisation du Daaka, «en accord avec les organisateurs du Daaka, le Khalife Thierno Amadou Tidiane Ba». Le président portugais a également profité de la tribune qui lui est offerte pour présenter ses condoléances au peuple sénégalais. «Je suis de tout cœur avec les Sénégalais», a-t-il dit. Le précédent incendie au Daaka de Médina Gounass remonte à 2014, année où une partie du site avait aussi été ravagée par des flammes. Cette 76e édition du Daaka a démarré samedi et se poursuivra jusqu’au 17 avril. La manifestation attire chaque année des milliers de pèlerins venus de plusieurs pays de la sous-région. Le nombre de pèlerins s’accroît d’année en année. La rencontre religieuse qui se tient en pleine brousse a été initiée par Thierno Mouhamadou Saïdou Bâ, alias Mamadou Hawoly Bâ, né en 1900 dans le village de Thikité, dans le département de Podor. Il est décédé en 1980 à Dakar, suite à une maladie qu’il contracta au cours de son célèbre pèlerinage à Fès. Il est enterré à Médina Gounass, la cité religieuse qu’il a créée en 1936.

LE GOUVERNEMENT S’INCLINE DEVANT LA MEMOIRE DES VICTIMES

Dans un communiqué publié à l’occasion et signé le ministre porte-parole du gouvernement Seydou Guèye le gouvernement s’incline devant la mémoire des victimes et présente ses condoléance à Thierno Ahmadou Tidiane Ba. «Un violent incendie survenu ce jour 12 avril 2017 au Daaka de Madina Gounass (76ème édition) a occasionné des pertes en vies humaines dont le bilan provisoire fait état d’une vingtaine environ. Le Chef de l’Etat et l’ensemble du gouvernement s’inclinent devant la mémoire des victimes et présentent leurs condoléances émues au Khalife de Madina Gounass, à leurs familles et au peuple sénégalais. Afin d’évaluer de façon exhaustive ce sinistre, Monsieur le Président de la République a décidé d’envoyer sur les lieux, dès demain 13 avril 2017 (aujourd’hui, Ndlr), une délégation gouvernementale qui sera conduite par le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique. Le gouvernement invite les Pèlerins et toutes les populations des localités concernées à la sérénité et s’engage à prendre toutes les dispositions nécessaires face à cette situation».

 

Ibrahima DIALLO

 

Source : Sud Quotidien (Sénégal)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Mis à jour le jeudi 13 avril 2017 14:36

Newsletter

Login

Contact

Adressez-nous vos articles et contributions sur contact@kassataya.com ou laissez un message au </marquee><blink>00331 77 75 51 74<blink></text>
 

Paypal

Amount: 

PARTENAIRES

canalhchezvlaneLe_calame1alakhbarlogonoor-logo

logo_odhlogo_ocvidhavomm-logo

Recherche

Featured

No categories found

DERNIERS COMMENTAIRES

Nouvelles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Prev Next

L’ethnicité : un mot plein de maux …

14-08-2017 Hits:52 Vous Docteur   Abdallahi   Ould   Nem - avatar Docteur Abdallahi Ould Nem

L’ethnicité : un  mot  plein  de  maux  pour  notre  pays !

Le  grand  danger  qui  menace  notre  pays, n’est  ni  la  pauvreté  ou  la  maladie, mais  la  résurgence  et  la  récurrence  de  l’allégeance  ethnique  et  nationaliste   dans  notre  vie  politique.

Read more

Une loi contre le harcèlement

14-08-2017 Hits:74 Chroniques Tahar Ben Jelloun - avatar Tahar Ben Jelloun

Une loi contre le harcèlement

Le lynchage qu’a failli connaître la jeune femme de Tanger est du même ordre que le non-respect du Code de la route, surtout en été où des jeunes au crâne...

Read more

Algérie - Extrêmisme : Les imams de plus…

13-08-2017 Hits:52 Société Rania Aghiles - avatar Rania Aghiles

Algérie - Extrêmisme : Les imams de plus en plus la cible des salafistes

Dans leur folie destructrice, les salafistes n’épargnent personne, y compris les imams.

Read more

Martins dévoile sa face hideuse et racis…

13-08-2017 Hits:109 Sport Rimsport.net - avatar Rimsport.net

Martins dévoile sa face hideuse et raciste

Il va falloir bien s’y rendre compte. Les questions qui fâchent relèvent désormais d’un manque de nationalisme et de soutien aux Mourabitounes.

Read more

CHAN 2018 : l’Algérie déchante, Cameroun…

13-08-2017 Hits:60 Sport Afrik-foot - avatar Afrik-foot

CHAN 2018 : l’Algérie déchante, Cameroun et Mali prennent une option

Le Mali évite le piège mauritanienPlusieurs matchs du dernier tour aller des éliminatoires du CHAN 2018 étaient au programme samedi. Le point complet sur les résultats.

Read more

L'IMAGE DU JOUR

  • Catégorie: Featured
  • Note: 2.52 (13 Votes) 
  • Clics: 13296
Joomla templates by Joomlashine