Vous êtes ici : AccueilVousL’ethnicité : un mot plein de maux pour notre pays !

L’ethnicité : un mot plein de maux pour notre pays !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le  grand  danger  qui  menace  notre  pays, n’est  ni  la  pauvreté  ou  la  maladie, mais  la  résurgence  et  la  récurrence  de  l’allégeance  ethnique  et  nationaliste   dans  notre  vie  politique.

Cette   grille  d’analyses  indissociable  d’une  vision  primitiviste,   misérabiliste  et   clientéliste   de  la   Mauritanie      refait    dangereusement  aujourd’hui  surface.  Ses  échos  qui  suscitaient  hier  mépris  et  rejet, deviennent     paradoxalement   aujourd’hui   plus   audibles   à  la  faveur  de  leur  instrumentalisation  effrénée  facilitée  par   l’élargissement  de  l’espace    médiatique  et  du  climat  des  libertés  individuelles  et  collectives  que  connait  la  Mauritanie.

Certes, l’ethnicité  existe  comme  continuité  du  moment  colonial  à  travers  la  perpétuation  du  territoire  politique  de  l’Etat  mauritanien   avec  ses  frontières  factices  où  cohabitent  différentes  nationalités  ou  ethnies,  à  l’instar  des  autres  pays  de  la  région.  Cependant,  cette  diversité  culturelle  est  restée   fortement   renforcée    par    l’appartenance  commune  à  la  même  religion,  l’Islam, et  au  désir   naturel  et  ardent   de  cohabitation  de  tous   les  mauritaniens, nonobstant  leur  ethnie.

Mais   aujourd’hui ,   cette  diversité  ethnique  et  culturelle,  toujours   source   de   vitalité  et  de  dynamisme  pour  un  pays,  est  exploitée,   instrumentalisée    sous  le  signe  de  l’identitarisme  le  plus  abject,  par  un  petit  cénacle  d’extrémistes  mus  exclusivement  par  leurs  intérêts   personnels  ou   téléguidés  par    certains  milieux  extérieurs   à  chaque  fois  que  de  besoin ; quitte  pour  cela  à  jouer  aux  apprentis  sorciers, en  divisant  le  peuple   en  puisant   leur  discours   et  leur  propagande   dans  les  breuvages   de  l’ethnie. 

Pourtant,   les  conséquences   dramatiques  des   nombreuses  crises   inter-ethniques   qui  constellent  la  région   aujourd’hui  doivent  nous  dissuader    de  tirer    les  leçons  poignantes   de  ces    guerres  civiles  intestines  qui  sont  en  train  de  détruire , ou  ont  déjà  détruit,  toute  possibilité  de  vie  civile  en  commun  dans  des  pays  frères  et  amis,  en  semant  la  haine  et  la  division  au  sein  d’un  même  peuple, d’un  même  pays,  sous  le  signe  de  l’exaltation  rétrograde  de  l’identitarisme. Elles  doivent  au  contraire  nous  inciter  à  dépasser  le  référent  ethnique  par  essence  sectaire  et  obtus,   toujours  délétère   pour  notre  unité  nationale,   afin  de  nous  doter  d’une  vision  politique    moderne   capable  de   transcender   toutes  les  formes   de  division  stérile, ethnique  ou  politique.

Une  vision  politique  qui  n’occulte   aucunement   les  problèmes   que  nous  avons  hérité  comme  les  lignes  de  fracture  de  l’inégalité  sociale  amassées  depuis  des  lustres ,  les  problèmes  culturels   légués  par  la  colonisation  et   ceux   inhérents   à  tous   les    pays  en  voie  de  développement.

Bien  au  contraire, une  vision   qui    doit    chercher  à  tous  ses  problèmes    les  solutions  appropriées,  sans  passion  ni  idées  préconçues,  en  se  parlant  et  en  s’écoutant  tous. Une  vision  qui  déconstruit  l’ethnie  et  construit  un  Etat  moderne,   qui  unit  au  lieu  de  diviser,  qui  renforce  davantage  l’unité  nationale, l’âme  de  notre  peuple, qui  tire  tous  les  enseignements  de  ce  qui   se  passe  autour  de  nous. Et  qui  compare  objectivement  la  situation  de  la  Mauritanie  avec  celle  des  pays  frères  présentant  les  mêmes  caractéristiques  que  le  nôtre,  pour  renforcer  les  acquis   obtenus   et   pallier, le  cas  échéant,  aux   insuffisances  inhérentes  à  une  œuvre   humaine   aussi  exaltante.  Il  est  incontestable   que  d’importants  acquis   ont  été  obtenus  dans  cette  voie.

 Le règlement  de    l’épineux  problème  du  « passif  humanitaire »  dans  la  concorde  et  la  fraternité  telles  qu’édictées  par  les  préceptes  de  notre  sainte  religion, l’Islam ;  un  règlement   obtenu   à  la  satisfaction  générale  de  notre  peuple   qui  nous  a  permis  de    retrouver   notre   vitalité  culturelle  d’antan   comme  un  même  peuple  uni  dans  la  diversité  et  divers  dans  son  unité.  Il  y’a  certainement  des  cas  isolés  qui  mériteraient  d’être  réglés   au  cas  par  cas,  mais  c’est   l’exception  qui  confirme  la  règle. 

Une  Mauritanie  qui   est  aussi  résolument  engagée  aujourd’hui  à  lutter  contre  les  séquelles  des  inégalités  sociales  héritées  de  notre  histoire  par  l’édification  d’un  Etat  moderne, démocratique,  égalitaire ,  garant  des  droits  de  tous  ses  citoyens.

Une  Mauritanie  qui  n’est  pas  une  simple juxtaposition, une  fédération  d’ethnies,  mais   avant  tout  un  système  de  valeurs  et  d’obligations  pour  les  citoyens, une  vision  partagée,  un  contrat  pour  un  vivre  ensemble  et,  par  conséquent,  un  combat   sans  merci  contre  les  comportements  sectaires  et  l’exaltation  des  particularismes  diviseurs, source  de  dérives  identitaires   et  de  confrontation    où  la  Mauritanie  sacrifierait  son  héritage  séculaire, compromettrait  son  avenir  et  perdrait  même  son  âme.  

Docteur   Abdallahi   Ould   Nem

 

 

(Reçu à Kassataya le 14 août  2017)

 

 

Les opinions exprimées dans la rubrique Tribune n'engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

 

 

 

 

 

 

Mis à jour le lundi 14 août 2017 18:29

Newsletter

Login

Contact

Adressez-nous vos articles et contributions sur contact@kassataya.com ou laissez un message au </marquee><blink>00331 77 75 51 74<blink></text>
 

Paypal

Amount: 

PARTENAIRES

canalhchezvlaneLe_calame1alakhbarlogonoor-logo

logo_odhlogo_ocvidhavomm-logo

Recherche

Featured

No categories found

DERNIERS COMMENTAIRES

Nouvelles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Prev Next

Religions « de paix » et « de guerre » e…

18-09-2017 Hits:50 Monde Jean-Pierre Filiu - avatar Jean-Pierre Filiu

Religions « de paix » et « de guerre » en Birmanie

La tragédie des Rohingyas de Birmanie rappelle, s’il en était besoin, que le bouddhisme n’est pas plus une religion « de paix » que l’Islam ne serait une religion « de guerre ».

Read more

WhatsApp va permettre de supprimer un me…

15-09-2017 Hits:89 Sciences et techniques Marion Jort - avatar Marion Jort

WhatsApp va permettre de supprimer un message envoyé avant que le destinataire ne le lise

Vous venez de cliquer sur "envoyer" et vous le regrettez dans la seconde qui suit? Pas de panique, sur WhatsApp, vous pourrez bientôt supprimer des messages avant que votre destinataire...

Read more

Sahara occidental : vers l'axe Zouérate-…

14-09-2017 Hits:112 Vous Bakala KANE - avatar Bakala KANE

Sahara occidental : vers l'axe Zouérate-Tindouf entre Nouakchott et Alger

Entre la Mauritanie et l'Algérie les relations sont au beau fixe avec bientôt une route internationale Zouérate-Tindouf. Avec la fermeture récente par les autorités de Nouakchott du passage frontalier Guergarat...

Read more

Pourquoi la télévision sénégalaise doit …

14-09-2017 Hits:98 Culture Dieynaba Sar - avatar Dieynaba Sar

Pourquoi la télévision sénégalaise doit diffuser « Kemtiyu, Cheikh Anta »

Voilà déjà plus de deux mois, suite à un violent choc affectif né de ma découverte et d’une ingurgitation quasi-boulimique du film « Kemtiyu, Cheikh Anta » d’Ousmane William Mbaye et...

Read more

Afrique du Sud : pendant l’apartheid, la…

14-09-2017 Hits:108 Afrique RFI - avatar RFI

Afrique du Sud : pendant l’apartheid, la France aurait vendu des armes à Pretoria

Une ONG sud-africaine, Open Secrets, assure que la France a exporté des armes à l’Afrique du Sud malgré l’embargo qui frappait ce pays à l’époque de l’apartheid.

Read more

L'IMAGE DU JOUR

  • Catégorie: Featured
  • Note: 2.52 (13 Votes) 
  • Clics: 13898
Joomla templates by Joomlashine